Ateliers « stop-motion »

Je propose des ateliers créatifs d’animation « stop-motion ». Il n’y a pas de limite d’âge, de temps, de lieu… la seule limite de ces ateliers sera votre imagination créative.

Animation : action de ‘donner vie’
L’animation en « stop-motion » : technique d’animation permettant de créer un mouvement à l’écran à partir d’objets immobiles en prenant [beaucoup] de photos

Qu’apprend-on dans ces ateliers ?

La première chose que l’on apprend dans ces ateliers… c’est à rêver.
On nous a toujours dit à l’école qu’il fallait travailler et arrêter de rêver. Pour nous c’est le contraire. Nous prenons tout d’abord le temps de rêver, d’imaginer, de s’évader. C’est ainsi que débute tout processus de création. Les choses ne peuvent être réalisées qu´après avoir été inventées par notre imaginaire.
Une fois entré dans ce vaste monde, nous découvrons pas à pas comment des objets, des dessins, des images inertes… vont magiquement prendre vie [avec beaucoup de patience et de persévérance !]

Qu’est ce qu’il est transmit dans ces ateliers ?

Cela se verra très vite, je transmets avant tout ma passion de l’animation, mais également mes compétences artistiques, scénaristiques, scénographiques, cinématographiques… ainsi que tout mon savoir-faire technique en matière de film d’animation.

Quel matériel est mis à disposition ?

Des appareils photo professionnels avec différents objectifs, un ordinateur doté d’un logiciel performant, des câbles, des projecteurs et lampes adaptés. Concernant les objets photographiés : tout un tas de choses aussi improbables les unes que les autres !

 

 

 

Les réalisations

sos | 3 min | 2017

Dans le cadre d’un atelier sur le harcèlement, le conseil des jeunes de Roanne a réfléchit au sujet afin d’en réalisé un court-métrage ; court-métrage destiné ensuite à être diffusé dans les écoles primaires de la ville de Roanne afin que les professeurs et les élèves en parlent dans leur classe.

Quelques explications concernant les choix scénaristiques et cinématographiques

Dès le départ, j’ai volontairement orienté les jeunes dans la réalisation d’un court-métrage plutôt « conceptuel » et non pas un film « réaliste ». Un court-métrage qui serait plutôt basé sur le ressenti de la victime et non pas sur un fait réel précis. Cela pour deux raisons : je ne me sentais personnellement pas capable de recréer une scène de harcèlement en animation (sujet et animation extrêmement difficile à réaliser si l’on veut être dans le juste et le vrai -notamment car nous n’avions pas eu de témoignage assez précis pour cela-). La 2ème raison était dû à notre jeune et large public pour lequel le court-métrage est notamment destiné : il fallait traiter à la fois le sujet de façon globale (non pas s’attarder sur un cas de harcèlement précis) et qu’il puisse faire écho à tout type de public (non pas auprès d’une tranche d’âge définie, de genre, ni de contexte précis) dans le but que tout le monde se sente concerné.
Nous avons décidé d’utiliser le médium le plus pratique et le plus malléable que l’on puisse trouver en animation stop-motion : la pâte à modeler.
Comme nous ne voulions pas donner de contexte précis à notre scène, nous avons décidé qu’il n’y aurait pas de décor.
Le challenge fut donc, qu’avec les formes les plus basiques, des couleurs unies et sans décor, nous arriverions à transmettre notre message au public de façon simple et juste.
Pour un court-métrage « minimaliste » comme nous l’envisagions, la musique est primordiale. Elle fût donc pensée et trouvée très en amont du projet (contrairement beaucoup de productions où la musique vient ensuite). Il nous a fallu rechercher des musiques angoissantes pour la partie de « harcèlement » et une musique plus heureuse pour le dénouement à la fin.
Quelques points auquel nous avons réfléchit pour l’élaboration du story-board :
Les couleurs (nous avons abordé la symbolique des couleurs) :
  • le « personnage » de la « victime » est jaune au début du court et il se décolore petit à petit au fur et à mesure qu’il se renferme sur lui.
  • le « harceleur » est noir.
  • les autres « amis » ont des couleurs variées.
Les formes :
  • le « harceleur » a été déterminé comme un « serpent », comme quelque chose de vicieux et malsain qui peut prendre toutes les formes qui existent. Ce n’est pas vraiment la personne physique de l’agresseur qui est symbolisé dans ce film, mais plutôt tous les sentiments et ressentis négatifs qu’il insuffle à sa victime (peur, appréhension, crainte…).
Le cadrage :
  • Selon ce que l’on voulait exprimer, certains plans ont été tournés avec la caméra « normale » (horizontale), d’autres avec la caméra au dessus (en plongée totale), parfois la caméra était proche du sujet, parfois plus loin…
La lumière :
  • l’éclairage est fondamental, nous nous sommes donc attardés sur la lumière avant chaque début de scène. Parfois nous avons fait évoluer la lumière en direct au sein d’un même plan.
La symbolique :
L’agresseur vient trois fois harceler la victime :
  • La 1ère fois : une 1ère rencontre « malsaine » (symbolisée par de la pâte à modeler noire qui reste coller sur la victime).
  • La 2ème fois, il y a l’idée d’être « suivit » / d’être « impuissant » (la victime est beaucoup plus petite que son agresseur) / l’idée de vouloir s’échapper sans jamais y arriver.
  • La 3ème fois : l’idée du cercle vicieux / d’être obligé de faire que ce l’agresseur nous dit / d’en venir au suicide si l’on ne demande pas d’aide.

Le film

Diffusion

Le court a été diffusé pour la 1ère fois en public à la séance plénière le samedi 24 juin 2017 à 10h30 à l’hôtel de ville. Il est diffusé dans les écoles primaires de Roanne au cours de l’année scolaire 2017/2018. Il est également diffusé en avant première au cinéma Espace Renoir. Une conférence de presse a eu lieu le 18 octobre à la mairie de Roanne.

Remerciements

Merci à la ville de Roanne, au service Jeunesse de la ville de Roanne (notamment à François et Sabrina), au centre jeunesse Pierre Bérégovoy pour l’accueil et bravo à tous les jeunes réalisateurs !

Screen shots

Making of

Presse

Bêtes et créatures étranges | 4 min | 2017

Court-métrage d’animation réalisé via l’association lyonnaise Entre Les Mailles (et plus précisément via son pôle « Archipel » dédié à l’éducation aux images) auprès d’une classe « FLE » (Français Langue Étrangère : élèves non francophone qui ont un niveau de français variable) du collège Jean-Monnet (Lyon 2ème).

Déroulement

Les élèves ont d’abord imaginé individuellement, ou par deux, une créature imaginaire, puis ils l’ont mise en forme en la dessinant à l’aide de craies grasses sur du papier noir (nous nous sommes librement inspirés du style graphique de l’illustratrice hollandaise « Mied Van Hout » pour cela). Chaque groupe a enregistré le texte expliquant sa créature dans sa langue maternelle, puis je les ai aidé à prendre les photos de leur animal afin de donner vie à leurs morceaux de papier colorés. Je pense qu’au début ils ne comprenaient pas tous très bien ou je souhaitais les emmener, mais au final ils ont tous été ravis du résultat et même plutôt « bluffé » pour certains, je crois bien !

Si vous souhaitez découvrir tout le déroulé du film, vous pouvez consulter le « padlet » dédié à ce film d’animation, qui nous a permis d’échanger facilement entre tous. Quelques extraits :

« Le mardi 2 mai 2017, Madame Brivet est venue ici au collège pour nous aider à réaliser un film d’animation sur les créatures légendaires. D’abord on a dessiné sa créature sur un brouillon, puis on l’a dessinée sur un papier noir, après on a tracé les contours avec des craies grasses, ensuite on l’a coloriée avec des couleurs vives, enfin avec des ciseaux, on a découpé les membres de la créature par exemple ses bras, ses jambes, ses pattes et sa tête pour la faire bouger. » Jacqueline, 3ème UPE2A

« Aujourd’hui, chacun a fait un petit sous-titres dans sa langue maternelle moi je fais en somali. Puis Aurélia nous a fait enregistrer nos voix dans un microphone. Après elle nous a demandé de faire un titre pour le film mais nous n’avons pas tous terminé. »  Ikran, 5ème UPE2A

« Ensuite, à tour de rôle, nous sommes allés avec Mme Brivet dans une salle noire pour prendre des photos de l’animal. Dans la salle, nous avons placé notre animal sur la toile de fond et pris une photo. Pour faire un animation en stop motion, chaque fois que nous avons bougé notre animal, nous avons pris une autre photo. » Ella, 4ème UPE2A

« Le mardi 6 mai 2017, on a finalement terminé nos créatures. Donc on a commencé à faire le générique du début et le générique de fin. D’abord, on a écrit nos noms et nos langues sur des petits morceaux de papier colorés. Puis, on a écrit les autres parties du générique avec des craies grasses sur un grand papier noir. » Jacqueline, 3ème UPE2A

 

Le film

Diffusion

Le court-métrage a été diffusé pour la 1ère fois en public, lors de la fête des langues, le 13 juin 2017.

Remerciements

Je remercie chaleureusement l’association Entre Les Mailles (notamment Alice qui a fait le lien, les réunions et les devis :) ). Je remercie le collège Jean Monnet, les élèves de l’UPE2A qui ont tous joués le jeu et tout particulièrement leur professeur, à l’initiative du projet, qui s’est pleinement investie du début jusqu’à la fin. Ce fut très agréable de travailler avec cette classe et avec leur professeur même si ce fut assez court ! Merci à la DAAC pour le soutien financier.

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« Je vous remercie Mme Brivet pour le temps et les efforts que vous avez faits pour nous aider à réaliser ce film. J’ai vraiment apprécié votre gentillesse et votre patience pendant qu’on était en train de réaliser le court métrage. Ce que j’ai aimé faire, c’était de prendre les photos parce que j’adore faire de la photographie. La créature que j’ai aimée, c’était l’Ours Nandi car il est bien dessiné et il est comme un vrai dessin animé. Merci encore ! » Jacqueline
« J’ai bien aimé le film d’animation avec les bruitages en fond et la musique calme à la fin. C’était vraiment difficile à faire mais avec votre aide et votre disponibilité on a réussi à le faire. Merci pour tout. »
Amin 
« J’ai vraiment aimé faire le film et je suis très contente du résultat final. Ce que j’ai le plus aimé c’était de faire bouger ma créature et ce que j’ai préféré c’était de faire les photos, ce que j’ai moins aimé c’était de colorier ma créature avec de la craie grasse ça je l’ai trouvé un peu difficile mais c’était bien. Merci beaucoup d’être venue pour nous aidé à faire le film. C’était une belle expérience. »
Erika
« Merci Aurélia Brivet pour ce projet. J’ai bien aimé votre complicité et votre gentillesse. C’est intéressant de comprendre comment ça fonctionne et c’est sur tout valorisant de voir que c’est nous qui l’avons fait. »
Abdoul
« Je voudrais vous remercier pour l’aide que vous nous avez apportée pour réaliser notre film. J’ai vraiment aimé notre court métrage. Merci beaucoup ! » 
Lejla
« J’ai beaucoup apprécié votre générosité. Et j’ai vraiment bien aimé le film d’animation que vous avez fait avec nous c’était extrêmement génial. On a fait un bon travail et ce n’était pas vraiment facile mais ça s’est bien passé. »
Ikran
« J’ai écrit cette lettre pour vous remercier de la grande et magnifique opportunité de travailler avec vous, et réaliser le film d’animation. J’ai beaucoup aimé ce projet, car j’ai appris de nouvelles choses. J’ai appris que ça prenait beaucoup de temps de réaliser un film d’animation et que ce n’est pas toujours facile de créer un personnage, mais j’ai beaucoup aimé avoir cette expérience. Merci beaucoup de nous avoir aidé, et merci pour votre simplicité et votre gentillesse. »
Lukenny
« J’ai beaucoup apprécié votre générosité ! Merci beaucoup pour nous avoir aidé à faire le film d’animation. Une belle expérience. Je n’avais jamais fait un travail comme ça. J’ai vraiment aimé prendre des photos parce que c’est une passion pour moi. Merci encore ! »
Fary

 –

Un voyage presque parfait | 10 min | 2017

« Il était une fois, une école extraordinaire avec des élèves extraordinaires, des parents extraordinaires, un maître, une maîtresse extraordinaires et des animaux extraordinaires… Les élèves de cette école partent en voyage avec leurs parents, la maîtresse et le maître pour une destination extraordinaire : le Pôle Nord ! »

Une création originale, mélangeant animation stop-motion et roman photo animé, de 10 minutes, réalisé par l’école maternelle et primaire du bourg de Riorges pendant l’année scolaire 2016/2017, qui vous emmènera vers des terres dangereuses et inattendues !

Le scénario a été créé par toutes les classes en amont de mes interventions. Nous n’avions qu’une dizaine heures ensemble pour tout tourner (prises de vues + prises de son), merci aux adultes qui ont aidé à ce moment là également, ce fut d’une grande aide ! Bravo à tous les (très) nombreux réalisateurs !!

Le film

Diffusion

Le court a été diffusé lors de la soirée de fin d’année de l’école du Bourg dans la salle du Grand Marais de Riorges le 9 juin 2017. Merci pour les applaudissements et le superbe bouquet de fleurs (!) à la fin du magnifique spectacle qu’ont donné les élèves.

Remerciements

Merci à tous les participants (élèves et professeurs) pour l’investissement tout au long du projet et à la ville de Riorges pour l’aide financière.

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« Les ateliers stop motion avec Aurélia ont été l’aboutissement d’un long cheminement de créations dans les classes… textes, décors, personnages, entraînements à la lecture, chants… Les élèves de la petite section au CM2 ont vu leurs productions s’articuler, se mettre en mouvement, entrer dans leur propre histoire. En débutant ce projet, nous ne savions pas à quel point ce serait « un voyage extraordinaire » pour nos élèves ! Merci à Aurélia ! »

Les cailloux de l’espace | 1 min | 2017

Tous différents, tous précieux – C’est le thème sur lequel les enfants de St Just la Pendue ont réfléchi durant leur Temps d’Activité Périscolaire de mars-avril 2017. Il en est ressorti que c’est grâce aux particularités de chacun, qu’une fois réunis et coordonnés, on peut, ensemble, faire de grandes et belles choses !

La petite histoire se passe dans l’espace. Quelques parties d’un corps humain s’y laissent disperser sans but, comme des astéroïdes errants, se critiquant les unes les autres. Jusqu’au moment où une tornade « galactique » les bouscule, puis les aspire dans un mouvement circulaire supérieur qui les force à s’assembler…

Le film

Remerciements

Merci aux petits réalisateurs en herbe, à Armony et aux animateurs ayant aidé à la réalisation du court, merci au centre de loisirs Les Enchanteurs, merci à la CoPLER (pour le soutien financier) et à Anthon Geier pour la bande son originale.

Screen shots

Making of

Bonhommes de… | 2 min | 2017

C’est l’hivers, un petit garçon fabrique un bonhomme de neige qui devient immédiatement son nouveau meilleur ami. Il passe tout leur temps ensemble jusqu’à ce que le soleil pointe son nez un peu trop fort…

Déroulement

Court-métrage de 2 minutes réalisé par la classe de CP de l’école primaire La Mirandole à Villerest (42) entre janvier et avril 2017.

Le film

Diffusion

Le court-métrage « Bonhommes de… » sera diffusé en avant première lors d’une après-midi à l’école ainsi qu’au festival Ciné-Court animé #9, en mars 2018 à l’espace Renoir à Roanne.

Remerciements

Merci à tous les jeunes réalisateurs qui se sont prêté au jeu avec enthousiasme, merci à leur professeur pour l’initiative, l’organisation et l’implication dans le projet , merci à Mylène pour l’aide tout au long du projet, et un grand merci aux parents et au sou des écoles (sans qui nous n’aurions pas pu faire ce projet) grâce à leur soutien financier.

Screen shots

Making of

Planète 3 | 3 min | 2017

Court-métrage réalisé par trois classes de 5ème du collège Albert-Thomas entre octobre 2016 et février 2017.

Déroulement

Début novembre 2017 je suis intervenue au collège Albert-Thomas pour raconter mon périple à bicyclette en solitaire que je venais de faire dans les pays du nord de l’Europe. Je leur ai raconté des anecdotes de mon voyage, leur ai montré de nombreuses photos et croquis fait sur place (et souvent troqué aux locaux contre un hébergement ou de la nourriture). 8200 kilomètres et 6 mois si enrichissants qu’ils s’en sont inspirés pour écrire leur propre scénario.

Les trois classes ont chacun écrit leur histoire en cours de français que nous avons ensuite compilée en une seule.  Stoyboard. Création des personnages en pâte à modeler et en papier découpé, réalisation du carnet de croquis, ainsi que tous les décors et accessoires nécessaires pour raconter l’histoire. Ce travail conséquent a été effectué en cours d’art-plastique grâce à leur professeur avertie (nous avions déjà travaillée ensemble l’année précédente, elle connaît donc bien la technique du stop-motion et mesure l’investissement conséquent requis). Les élèves ont pu enregistrer les voix et les bruitages puis choisir les musiques. Je me suis chargée ensuite du montage final.

Le film

Diffusion

Le court-métrage « Planète 3 » a été diffusé au festival Ciné-Court animé #8, en mars 2017 à l’espace Renoir de Roanne.

Remerciements

Merci aux professeurs pour leur investissement dans le projet, notamment à leur professeur d’arts-plastique qui a effectué un travail considérable avec les élèves. Merci au collège, à la mairie de Roanne, à la DRAC et au Conseil Général pour le soutien financier. Merci à Loïc Portier et à l’Espace Renoir pour l’organisation et l’accueil au cinéma lors du festival Ciné-Court Animé.

Screen shots

Making of

Livre d’or

« J’ai bien aimé votre simplicité et votre gentillesse. Sur le projet j’ai trop aimé faire les photos pour le tournage et faire des tests pour la voix off. J’étais super pressée d’aller voir le film au cinéma. » Cérine
« Nous n’avons pas l’habitude de faire des films d’animation. Cette expérience m’a appris à travailler en groupe. Merci pour ce projet qui vous a pris beaucoup de temps personnels. » Ishaq
« J’ai beaucoup aimé ce projet car j’ai appris de nouvelles choses. J’ai appris que ça prenait beaucoup de temps de réaliser un film d’animation et qu’il fallait beaucoup de patience. J’ai appris comment les réalisateurs tournaient. J’ai adoré voir mon film au cinéma. » Delyana
« Cette séquence m’a appris comment faire un film d’animation. C’est intéressant de comprendre comment ça fonctionne et c’est surtout valorisant de savoir que c’est nous qui l’avons créé. J’ai aimé faire les personnages et tous les décors en pâte à modeler. C’est génial ! » Angélina
« Nous avons fait beaucoup de choses nouvelles avec Aurélia. On a appris du vocabulaire. On a travaillé tous ensemble sur le projet. C’était bien ! » Nanuka
« J’ai beaucoup aimé réaliser le film d’animation. J’ai pu apprendre à en réaliser un et j’ai trouvé cela sympa. Ce que j’ai préféré c’est la réalisation des aliens même si c’était assez compliqué à faire. Le tournage m’a aussi appris plein de choses nouvelles que je ne savais pas. J’ai aussi appris à faire un storyboard. Tout m’a plu. »

« Une très belle expérience encore cette année. Notre thème était le carnet de voyage.  Le projet du film était en lien direct avec le voyage d’Aurélia. Il a été réalisé dans le cadre d’un EPI arts plastiques et  français.  La réalisation avec  3 classes de 5ème dans un temps limité a été un véritable challenge. Le travail founi par les élèves en collaboration avec Aurélia a été de qualité. Le tournage les a beaucoup impressionné.  Le résultat est bien au dessus de nos attentes… Les élèves étaient très fiers de découvrir leur film au festival ! » Mme Dumas, professeur d’art-plastique au collège Albert-Thomas

Le ver alimenterre | 2 min | 2017

Court-métrage coloré et humoristique réalisé avec une classe de 5ème du collège Louis Aragon de Mably entre novembre 2016 et février 2017.

 

Le film

Diffusion

Le court-métrage « Dernier étage » a été diffusé au festival Ciné-Court animé #8, en mars 2017 à l’espace Renoir de Roanne, ainsi qu’à la médiathèque de Mably le 1er avril 2017.

Screen shots

Making of

Dernier étage | 3 min | 2017

En cours de français, le comportement d’un élève agace la prof qui est en train de faire cours. Au lieu de s’énerver, elle l’envoi dans la salle d’archive chercher un dictionnaire. Cette salle est situé au dernier étage du bâtiment, c’est glauque et l’élève va vite découvrir qu’il s’y passe des choses pour le moins étranges… Et si c’était un traquenard ?

Déroulement

Court-métrage de 3 minutes réalisé en cours d’arts-plastique (30 heures d’atelier) par les 16 élèves de 4ème du Lycée agricole de Roanne-Chervé entre novembre 2016 et février 2017. Bravo à eux, merci à l’investissement et à la générosité de leur professeure, merci au lycée Roanne-Chervé et à l’aide financière de la région Rhône Alpes.

Le film

Diffusion

Le court-métrage « Dernier étage » a été diffusé au festival Ciné-Court animé #8, le 21 mars 2017 à l’espace Renoir de Roanne.

L’affiche du court-métrage

Screen shots

Making of

Livre d’or

« Même si c’était parfois dur de se mettre d’accord on a fait un scénario qui nous ressemble. » Laurine
« Je ne pensais pas que c’était autant de boulot de faire un film du début à la fin, je suis fier du résultat. » Léo
« Faire de vraies belles photos c’est classe. » Izalyne
« Je n’avais jamais été aussi patiente et précise ! » Barbara
« Ca m’a appris à me calmer et à me concentrer. » Bastien
« J’ai adoré écrire avec du sang, enfin du faux sang ! » Bastien
« On a créé un vrai univers, c’était cool. » Maxime
« On dirait un travail de pro ! » Alexandre
« J’étais trop fier de voir notre film au cinéma. »
Antoine

« Excellente expérience ! Merci à Aurélia de nous avoir apporté sa créativité, son savoir-faire, son sens de l’écoute et du détail, son professionnalisme et sa patience ! Le projet a permis aux élèves de s’inscrire dans une démarche de création artistique originale et exigeante. Ils en ressortent grandis, fiers, plus sensibles et plus critiques vis-à-vis de toutes les images qui les entourent. A refaire sans aucune hésitation ! » Professeur d’Art-plastique au lycée Roanne-Chervé

Flash week | 3 min | 2017

Société robotique actuelle… Industrie d’apprentissage scolaire… Grâce à la technique du stop-motion les élèves ont souhaité transmettre leur sentiment face à ce qu’ils vivent quotidiennement au lycée.

Déroulement

Réalisé en une 20aine d’heures par les premières du lycée Arago – Ste Anne, pendant leurs cours d’arts plastique. Merci à tous les participants et tous les enseignants qui se sont prêtés au jeu. Merci à l’investissement et au dynamisme de leur professeur d’arts plastique grâce à qui nous avons pu reconduire l’aventure une nouvelle fois !

 

Le film

Diffusion

Le court-métrage « Dernier étage » a été diffusé au festival Ciné-Court animé #8, le 25 mars 2017 à l’espace Renoir de Roanne.

Screen shots

Making of

Livre d’or

« Merci de nous avoir guidés durant notre court-métrage. En effet vous nous avez tout appris : prise de vue, cadrage et la technique du « stop motion ». Chaque séance a été un réel plaisir et un
enrichissement tant sur le plan cinématographique que sur le plan personnel. Grâce à vous et à votre matériel, nous avons pu finaliser notre projet et nous vous en sommes très reconnaissants. »
La classe de 1ere SEN du lycée professionnel Arago Ste Anne
« C’est encore avec beaucoup de plaisir que nous avons travaillé sur le court-métrage pour la seconde année avec une nouvelle classe. Nos élèves ont pu bénéficier et apprécier le professionnalisme et les nombreux conseils. A l’unanimité, ils seraient prêts à reconduire cette expérience pour un autre projet !
Encore un grand merci à Aurélia pour son énergie, son implication et sa patience. »
Frédérique et Isabelle professeurs au lycée professionnel Arago Ste Anne

Les coupés courts | 7 min | 2017

Déroulement

Dynamique et varié, le court-métrage de Régny, « Les coupés Courts », réuni 10 mini-stopmotion autour de souvenirs des contes de notre enfance. « Réinterprêter un passage d’un conte qui vous a marqué. » Telle est la contrainte scénaristique imposée par Mme Béal (professeure d’arts-plastique) aux deux classes de 4ème, et la seule contrainte, car pour le reste (technique, matériel utilisé, durée…) tout est permi -tant que ça rentre de le temps imparti-. Temps qui est relativement court : une journée pour le scénario, story-board, plus création de tous les éléments. Puis seulement deux heures de tournage par groupe (de 4). M. Lemain, professeur de musique au collège, s’est ensuite chargé de sensibiliser les élèves à la bande sonore : ils ont chacun créé et enregistré les voix/bruitages/musique de leur séquence animée.
Une belle création personnelle et originale de 7 minutes au total !

Le film

Diffusion

Le court-métrage « Les Coupés Courts » a été diffusé au festival Ciné-Court animé #8, en mars 2017 à l’espace Renoir de Roanne.

Screen shots

Making of

Attaque au top labo secret | 3 min | 2017

Deux scientifiques se terrent dans un laboratoire top secret dans le but de concocter quelques potions secrètes puissantes et armes de destruction massive. C’est lorsque Docteur Michel et sont assistant Osment viennent de créer une nouvelle liqueur magique que quatre de leurs ennemis jurés pénètrent dans leur repère…

Déroulement

Court-métrage en stop motion écrit et réalisé en une semaine (du lundi 27 février au vendredi 3 mars 2017), par une dizaine d’enfants entre 7 et 14 ans, lors d’un stage découverte de cinéma d’animation à la MJC de Briennon.

Nous remercions chaleureusement la MJC de Briennon, la communauté de commune du pays de Charlieu-Belmont et de la DRAC.

Le film

Screen shots

Making of

Il n’y a pas d’âge pour sauver une vie | 4 min | 2017

Ce court-métrage de quatre minutes à été réalisé par les enfants de l’accueil de loisir de Pouilly sous Charlieu (7/11 ans) pendant le stage « stop-motion » du 20 au 24 février 2017.

Déroulement

Avec un thème imposé : « Les 1ers secours / Aide à la personne » et l’envie de sortir du centre de loisir pour se servir du beau décor naturel que nous avions à Pouilly sous Charlieu (notamment la rivière du Sornin), les enfants ont rapidement trouvé quatre petites histoires qui combinaient tout cela. Des mises en situation de la préhistoire à l’homme moderne en passant par les pirates et les cowboys, qui nous montent et nous expliquent les 1ers gestes simples pour porter secours à une personne.

Nous remercions chaleureusement l’accueil de loisir de Pouilly-sous-Charlieu, la communauté de commune du pays de Charlieu-Belmont et de la DRAC.

Bravo à tous les réalisateurs et comédiens en herbe ;)

Le film

Screen shots

Making of

Presse

Un article paru dans Le Progrès le 23 février 2017 et un article paru dans Le Pays Roannais (Charlieu, Brionnais, Beaujolais vert) le 9 mars 2017.

La Symphonie des boutons | 1 min | 2016

Les boutons jaunes et les boutons bleus dialoguent en harmonie. Mais quand les boutons rouges s’en mêlent…
(Scénario autours des règles de vie, illustrant qu’il est irrespectueux et pénible d’interrompre les autres.)

Déroulement

Court-métrage d’une minute réalisé dans le cadre des Temps d’Activité Péri-éducatif avec 18 élèves de l’école primaire de Saint Just la Pendue et avec l’aide de Laetitia Verne.
Date : novembre/décembre 2016 (soit 6h d’atelier)
Remerciements : au centre de loisirs les Enchanteurs, au service culturel de la CoPLER, à la commune de Saint Just la Pendue
© musique : Anthon Geier

Le film

Screen shots

Les enfants monstres | 1 min | 2016

« On ne prend un médicament que s’il est prescrit par le médecin et que notre corps en a besoin ! »
Tel est le message trouvé et mis en scène par les enfants de l’école de St Cyr de Favière qui ont participé aux ateliers périscolaires sur novembre et décembre 2016.

Déroulement

Court-métrage d’une minute réalisé dans le cadre des Temps d’Activité Péri-éducatif avec 18 élèves de l’école primaire de Saint Cyr de Favière.
Date : novembre/décembre 2016 (soit 6h d’atelier)
Remerciements : à l’école primaire de St Cyr de Favière, au service culturel de la CoPLER, à la commune de St Cyr de Favière, à tous les élèves ayant participé à ce projet avec envie et bonheur et à ceux qui sont restés m’aider à ranger à la fin de chaque séance :)

Le film

Screen shots

Making of

Anim’ton quartier | 6 min | 2016

Ce court-métrage de six minutes en animation stop-motion à été réalisé par les cinq classes de l’école primaire Fonquentin (du CP au CM2) de Roanne d’octobre 2015 à janvier 2016.

Déroulement

Les 94 élèves de l’école Fonquentin, aidés de leurs 5 professeurs, ont écrit le scénario en amont. Je suis ensuite intervenue 25h réparties sur 6 séances pour la préparation et la réalisation du court-métrage. Une séance a été consacrée à la réalisation du storyboard, une séance à la création des éléments (les élèves, aidés de leurs professeurs, ont continué la création du décor et des personnages lorsque je n’étais pas présente). Une séance à l’enregistrement des voix. Puis les 3 dernières séances ont été consacrées au tournage des six minutes du film. La composition musicale et le sound design ont été réalisé par la musicienne-compositrice Sabrina Duval.

Diffusion

Le court-métrage « Anim’ton quartier » a été diffusé au festival Ciné-Court animé (7ème édition), en mars 2016 à Roanne.

Le film

Screen shots

Making of

 

Les goûters s’emballent | 3 min | 2016

Quand les goûters s’animent, se déballent et font la course… un vrai scénario ludique et créatif, imaginé par les élèves et les professeurs des niveaux CP et CE1 de l’école primaire Mâtel de Roanne. Réalisé en animation ‘stop-motion’ avec des vrais aliments entre octobre 2015 et janvier 2016. Bravo à tous les réalisateurs et à l’investissement de leurs professeurs !

Déroulement

Les élèves ont écrit le scénario en amont avec leurs professeurs en début d’année scolaire. Je suis ensuite intervenue 17h répartie sur 4 séances pour la préparation et réalisation du court. Une séance a été consacrée à la réalisation du storyboard, une séance à la création des éléments et l’enregistrement des voix (les élèves, aidés de leurs professeurs, ont continué la création du décor et des personnages en classe). Puis les 2 dernières séances ont été consacrées au tournage des trois minutes du film. Les élèves ont également enregistré certains bruitages et voix off. La composition musicale et le sound design a été réalisé par le musicien-compositeur Colin Petit.

Secret de tournage

Certains des « acteurs » du court-métrage ont malencontreusement été mangé par certain élève. D’autres élèves étaient très occupé à faire la chasse aux araignées qui sortaient de temps à autre de la mousse.

Diffusion

Le court-métrage « Les goûters s’emballent » a été diffusé au festival Ciné-Court animé (7ème édition), en mars 2016 à Roanne.

Le film

Screen shots

Making of

L’électronique se rebelle | 2 min | 2016

Quand l’électronique se rebelle… contre les lycéens. Ce court-métrage de deux minutes mélangeant du live-action et de l’animation stop-motion à été réalisé par la classe de 1ère du lycée Arago Saint Anne de Roanne d’octobre 2015 à janvier 2016. Bravo aux élèves qui se sont investis dans le projet et à leurs professeurs.

Déroulement

Les élèves ont écrit le scénario en amont avec leurs professeurs en début d’année scolaire. Je suis ensuite intervenue 15h répartie sur 7 séances pour la préparation et réalisation du court. Lors de la première intervention, Loïc Portier, le directeur artistique du festival Ciné-Court animé, était présent et a ainsi pu projeter de nombreux films d’animation de qualité et répondre à toutes les questions des élèves. Ensuite une séance a été consacrée à la réalisation du storyboard, la plupart des séances ont été nécessaires au tournage des deux minutes de film puis nous avons abordé le montage lors des dernières séances pendant que d’autres cherchait une musique ou enregistraient les bruitages.

Diffusion

Le court-métrage « L’électronique se rebelle » a été diffusé au festival Ciné-Court animé (7ème édition), en mars 2016 à Roanne.

Le film

Screen shots

Making of

Livre d’or

« La réalisation d’un film d’animation a été une expérience très intéressante tant pour les élèves que pour nous les enseignants. Ne connaissant pas cet univers nous étions soulagés d’être épaulés par Aurélia qui nous a fait découvrir la technique de la ‘stop motion’. Les séances de travail très bien organisées ont permis à chacun de trouver sa place dans le projet final. Nous sommes d’ailleurs très fiers du résultat ! Un grand merci à Aurélia. » Frédérique Thomasson, professeur d’arts plastique du lycée Arago

Le malheur des arbres | 3 min | 2016

La -pas si- paisible vie des arbres au fil des saisons. Ce court-métrage de trois minutes en animation stop-motion à été réalisé par la classe de 4ème2 du collège Albert Thomas de Roanne de septembre 2015 à février 2016 dans le cadre d’un projet PLEAC (plan d’éducation local artistique et culturelle) financé par la DRAC et la ville de Roanne.

Déroulement

Les élèves ont écrit le scénario avec leur professeur de français en début d’année scolaire. Je suis ensuite intervenue 18h répartie sur 5 séances pour la préparation et réalisation du court. Lors de la première intervention, Loïc Portier, le directeur artistique du festival Ciné-Court animé, était présent et a ainsi pu projeter de nombreux films d’animation de qualité et répondre à toutes les questions des élèves. Puis une séance a été consacrée à la réalisation du storyboard, une séance à la création des éléments (les élèves ont continué la création des éléments sur d’autres séances sans que je ne sois présente). Puis 3 séances de 4h ont été nécessaires pour le tournage des trois minutes de film. Les élèves ont également enregistré des bruitages. Le sound-design et la composition musicale à été réalisée par Daisy Herbaut.

Diffusion

Le court-métrage « Le malheur des arbres » a été diffusé au festival Ciné-Court animé (7ème édition), en mars 2016 à Roanne.

Le film

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« Merci Aurélia, je ne savais pas comment on faisait un film d’animation. Vous m’avez montré de nouvelles choses et ça c’est super ! Merci ! » Mathis
« J’ai adorée faire le papillon, j’avais plein d’idées pour le faire. Je suis fière de ce que j’ai fabriqué. » Inès B
« Je remercie toutes les personnes qui nous ont aidé car sans vous on n’aurait pas réussi. En un mot formidable, inoubliable ! » Léa
« J’ai bien aimé le fait d’avoir travaillé avec la classe dans une bonne ambiance avec une animatrice gentille. J’ai aussi aimé le moment où l’on a pris les photos. » Safira
« Au début j’étais pas motivé mais après en travaillant j’ai commencé à aimer faire le film, à bouger l’arbre, à faire les bruitages… c’était super ! » Clément
« Ce fut une belle expérience ! Merci à Aurélia pour son implication, son énergie et sa patience. » Laurie Dumas – professeur d’arts plastique de 4ème au collège Albert-Thomas

Escargibur | 3 min | 2016

Lorsqu’on part dans l’imaginaire d’un élève qui s’endort en cours de français, d’histoire et qui ne se réveille qu’en cours de musique. Ce court-métrage de trois minutes mélangeant du « live-action » et de l’animation « stop-motion » à été réalisé par la classe de 5ème3 du collège Louis-Aragon de Mably de septembre 2015 à février 2016.

Déroulement

Suivant leur scénario, les élèves et un professeur du collège se sont prêtés au jeu d’acteur dans leur propre rôle d’élève et de professeur. Nous avons tourné une partie en live-action (pour la partie réelle) et une autre (lorsque le personnage principal part dans son rêve) en animation stop-motion. La chorale de fin a été écrite par les élèves sur une musique originale composée par leur professeur de musique.

Secret de tournage

Théo, le personnage principal a dû rester « endormi » sans bouger pendant plusieurs session d’une heure et demie (parfois c’est une torture que de dormir !). Bravo à lui !

Diffusion

Le court-métrage « Escargibur » a été diffusé au festival Ciné-Court animé (7ème édition), en mars 2016 à Roanne et le making of du court-métrage a été exposé à la médiathèque de Mably du 20 février au 26 mars 2016.

Le film

Screen shots

Making of

Presse

Poulette Nugget | 6 min | 2016

Ce court-métrage de six minutes à été réalisé par les élèves des écoles maternelles et primaires de Renaison + une classe de 6ème du collège de Renaison (soit près de 200 réalisateurs!) d’octobre 2015 à février 2016 dans le cadre d’un projet « La route des Arts« .

Déroulement

Les élèves de l’école primaire ont dans un 1er temps écrit le scénario avec une intervenante et leurs professeurs. Puis je suis intervenue une première fois pour que l’on établisse le storyboard (chaque classe a dessiné une partie du storyboard) et répartir le travail : les maternelles se sont occupés des décors, chaque classe de primaire et la classe de collège ont réalisées chacune un personnage. Les élèves de maternelle et de primaire sont ensuite venus animer tour à tour une partie du court-métrage. Le montage a été fait ensuite par mes soin et la musique a été spécialement créée par Jérôme Bodon-Clair. Il est venu a l’école pour enregistrer les bruitages avec les élèves et diriger a chorale (que vous pourrez entendre dans le générique de fin).

Diffusion

Le court-métrage « Poulette Nugget » a été diffusé au festival Ciné-Court animé (7ème édition), en mars 2016 à Roanne.

Le film

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« Aurélia a été très disponible pour nous guider, nous donner des conseils et surtout nous rassurer dans notre projet. Nous avons eu plusieurs rencontres en amont et beaucoup d’échanges mails pendant la réalisation des différentes étapes. Elle a été très réactive lors des différentes (et nombreuses !) demandes et a su collaborer avec les très nombreux élèves et adultes du projet : plus de 200 élèves et 15 adultes. Toutes les étapes ont été réalisées comme prévu au début du projet. Le travail a été très sérieux et efficace. » Isabelle Bondon-Clair, professeur à l’école primaire de Renaison

La forêt pas si merveilleuse | 3 min | 2016

Ce court-métrage de trois minutes à été réalisé par les enfants du centre aéré Ressins Villages (7/14 ans) pendant le stage « stop-motion » du 22 au 26 février 2016.

Déroulement

Avec la volonté d’exploiter le bel environnement que nous avions à portée de main et de se mettre en scène, les enfants ont rapidement trouvé une histoire qui combinait tout cela. Malgré la météo peu favorable, nous avons bravé le froid et les zones boueuses pour un tournage efficace. Un grand merci à Baptiste des #MagicBlueBeans pour ses fantastiques bruitages et sa superbe musique ‘sur mesure’.

Le film

Screen shots

Making of

 

LiHuJe ! | 2 min 30 | 2016

Ce court-métrage de deux minutes trente à été réalisé par les enfants de la MJC de Saint Denis de Cabanne pendant le stage de découverte de réalisation de court-métrage d’animation du 15 au 19 février 2016.

Scénario & déroulement

Emballé par le test de pixilation que nous avons fait le premier jour, les enfants ont imaginé un scénario où ils seraient les comédiens. Vous allez découvrir l’histoire d’un magicien qui commence par rater tous ses tours avant de trouver la bonne formule magique qui les fera fonctionner, au grand bonheur du public !

Nous avions ensemble 5 jours d’atelier, nous n’avons donc pas chômé et nous sommes mis rapidement au travail ! Scénario, storyboard, prises de son, prises de vues, montage… Bravo à tous les réalisateurs en herbe !

Le film

Screen shots

Making of

 

628.92.COU | 2 min | 2016

Ce court-métrage de deux minutes à été réalisé lors de trois ateliers « stop-motion », de trois heures, tout public, à la Médiathèque George Sand de Mably les samedis 20, 27 février 2016 et 5 mars 2016 entre 9h30 et 12h30. Les participants n’étant pas forcément les mêmes sur les trois séances, le scénario s’est déterminé au fur et à mesure des ateliers. Le fil rouge étant le personnage principal : un gros livre rouge au caractère bien trempé à qui il arrive toutes sortes d’évènements inattendus. D’autres infos et photo sur le blog de la médiathèque !

Le film

Screenshots

Making of

Livre d’Or

« L’univers du stop-motion n’a pas de limite : créatif, libre, cet art ouvre le domaine de l’imaginaire où tout devient possible. Impulsée par le rythme de chaque déclic, l’histoire se dessine. Alors le sénario se construit, s’échappe volontairement au grés des idées, des plans, de l’atmosphère ambiante. Puis, tout prend du sens. De la contrainte de chaque plan fixe nait la liberté de mouvement des séquences qui s’enchaînent et se révèlent à tous… Une belle expérience ! » Jean-Marie, participant

Presse

 

L’apprenti fait des vers | 7 min | 2015

Ce court-métrage de sept minutes à été réalisé par la classe de CM1-CM2 d’Isabelle Bousquet à l’École primaire René Mure de Commelle-Vernay de janvier à mars 2015.

Scénario & déroulement des séances 

Les élèves ont dans un 1er temps écrit des poésies à partir des messages codés qui ont été diffusés sur la BBC pendant la seconde guerre mondiale. Ne pouvant pas réaliser l’ensemble des poèmes, nous en avons choisi 4 sur les 23. Puis dans le but d’amener les poésies via leur contexte initial, nous avons imaginé un fil rouge qui serait un petit garçon qui dérive dans son imagination à partir de ces phrases qu’il entendant à la radio.

Nous avons fait ensemble 6 journées d’atelier.

Le 1er jour était consacré à montrer aux élèves tout ce qui était possible de faire en animation stop motion. Alapa a demandé aux 5 groupes de choisir chacun une technique différente d’animation stop motion : pixilation, allumettes, pâte à modeler, fruits et craie sur tableau noir ont été sélectionné. Nous avons dessiné le storyboard et dressé la liste de tout le matériel nécessaire à la réalisation des séquences.
Le 2ème jour était consacré à la réalisation des éléments pour certain et à l’animation pour d’autre : le groupe de la poésie de « Pégaze » a pu rapidement dessiner à la craie sur tableau noir et ainsi tourner leur séquence. Les petites étaient particulièrement douées au dessin des chevaux !
Les autres jours étaient consacrés à la prise de vue des autres séquences et à la prise de son.
Alapa s’est ensuite occupé du montage des photos et séquences animées ainsi que du montage des dialogues.
Puis Sabrina Duval, musicienne et compositrice lyonnaise, a sonorisé les 7 minutes du film.

Diffusion

L’apprenti fait des vers a été diffusé plusieurs fois durant la semaine du festival d’animation de Roanne, le « Ciné Court animé » de mars 2015. Alapa tient à remercier très chaleureusement Isabelle Bousquet qui est une très bonne professeur qui a été très impliquée dans le projet, tous les élèves qui ont été très motivés et qui ont réalisé un court métrage magnifique. Nous remercions également bien chaleureusement les partenaires financiers et bien sûr le Ciné Court animé !

Le film

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« Notre collaboration durant tout le projet s’est passée au mieux. Toutes les étapes prévues au départ ont été réalisées conformément aux délais que nous nous étions donnés. Les moments de présence avec les enfants se sont passés au mieux. Aurélia a géré parfaitement les groupes d’élèves que je lui confiais, et leur a permis de découvrir l’animation. Le projet finalisé, le court métrage en lui même était à l’image de ce que j’avais imaginé, le montage, partie longue et difficile, a été réalisé dans des délais courts. Je suis très satisfaite d’avoir travaillé avec Aurélia cette année, et si je parvenais à trouver un financement, je recommencerai sans hésiter. » Isabelle Bousquet – École de Commelle-vernay

L’école des fables | 7 min | 2015

Ce court-métrage de huit minutes a été réalisé par les classes de CE1, CE2, CM1 et CM2 de l’École primaire La Lie de Villerest, dans le cadre d’ateliers stop motion entre avril et mai 2015 entrant dans le cadre du projet européen « Coménius ». Alapa est intervenu durant cinq journées dans l’établissement pour apprendre et réaliser avec les élèves le storyboard, la création des personnages et des éléments de décor, l’enregistrement des voix et les prises de vues.

Le film

Screen shots

Making of

Monsieur Lapin a disparu | 9 min | 2015

Ce court-métrage de neuf minutes a été réalisé lors d’ateliers stop-motion que le collectif a donné à la médiathèque de Roanne courant février 2015, il a été réalisé par des enfants du centre social du Moulin à Vent et lors d’ateliers enfants et adultes.

Fil conducteur

Les ateliers s’étalant sur plusieurs après-midi, dans divers ateliers et par un nombre encore incertain de participant, il a fallu trouver un scénario où chaque participant ou groupe de participant puisse créer sa petite séquence animée (du scénario jusqu’à l’animation). Le thème de la médiathèque de Roanne étant à l’époque « le jeu », de façon globale, et plus précisément « Alice aux Merveilles », nous nous sommes donc permis de reprendre le personnage principal de la petite Alice et l’intrigue du roman. D’autre part, nous souhaitions que les participants amènent eux aussi leur jouet ou jeu et l’anime sous la caméra.

Le pitch du film a donc donné ceci : « Monsieur Lapin a disparu, en partant à sa recherche, Alice va faire la rencontre de personnages très inattendus. » 

Déroulement

Les ateliers stop motion se sont déroulés sur deux semaines. Les après-midis de la première semaine étaient consacré à accueillir les participants venant du centre social Moulin à Vent. Les cinq participants et l’animatrice ont chacun imaginé et réalisé leur propre séquence avec le jouet/jeu qu’ils avaient amené. Une fois la scène imaginée et les dialogues écrits nous avons mis en place le décor (choisi ou créé) sur scène en y intégrant leur personnage. Le long travail de prises de vue peut commencer avec tout la précision et la patience qu’il implique. Dernière étape : enregistrement des voix !

La semaine suivante il y a eu un atelier stop motion grand public enfant le mercredi après-midi et un atelier stop motion grand public adulte le samedi après-midi (article du journal « Le pays »sur ces ateliers). Une dizaine de participants dans chaque groupe a pu participer à l’imagination et à la réalisation de leur séquence animé. France 3 a fait un reportage sur ces ateliers, ici !

A savoir : la marionnette d’Alice a été créée et réalisé par Alapa avec l’aide de Sylvie et Anne-Gaëlle, toutes deux riches en idées et excellentes couturières !

Diffusion

Une fois le film monté par nos soins et entièrement sonorisé par Daisy Herbaut, il a été projeté plusieurs fois pendant la semaine du festival « Le Ciné-Court Animé » 2015 de Roanne.

Remerciements

La réalisation de ce court-métrage en stop motion fut une très belle expérience pour l’ensemble des participants ainsi que pour nous. Nous tenons à remercier très chaleureusement les partenaires financiers, Magalie et Guillaume de la médiathèque de Roanne, Sylvie et Anne-Gaëlle pour la réalisation de la marionnette d’Alice et la logistique, et bien sûr tous les participants aux ateliers qui se sont tous prêtés au jeu avec enthousiasme !

Le film

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« Non seulement je me suis beaucoup amusé pendant cet atelier mais j’ai surtout appris beaucoup de choses à propos de la création d’un film d’animation et de la création d’un film tout court. On était un groupe assez hétéroclite et on a réussi à créer, tous ensemble, quelque chose de créatif et d’inattendu. Je retournerai avec joie et motivation au prochain atelier de ce genre ! » Paul

Clown qui peut | 2 min| 2015

Ce court-métrage de deux minutes à été réalisé par les élèves du cycle 1 & 2 (12 – 16 ans) de l’IME de Taron à Renaison pendant l’année scolaire 2014-2015 avec l’aide de leurs encadrantes Marion et Marie-Pierre dans le cadre d’atelier stop motion.

Déroulement

Le scénario retenu a été écrit par Nicolas, la création des décors et personnages ont été réalisé par tous les élèves (à savoir qu’il y a 4 personnages qui ont été modelés en réalité : 2 policiers et 2 clowns puisqu’ils changent d’habits au cours du film). Alapa est intervenu pour aider à l’animation en stop-motion, à l’enregistrement des prises de son, puis s’est ensuite chargé le montage.

Diffusion

Ce court a été projeté au festival « Ciné-Court animé » à Roanne le mercredi 25 mars 2015 en présence de tous les élèves ainsi que quelques centaines d’autres élèves d’autres écoles, France 3 était même présent pour un reportage ce jour là ! Nous sommes tous très fiers de vous présenter le résultat qui a pu éclore grâce à beaucoup de patience, d’attention et d’émotion. On espère que vous aimerez !

Le film

Screen shots

Making of

Livre d’Or

« J’ai bien aimé faire les décors, en particulier les voitures. J’ai bien aimé qu’Aurélia m’apprenne à déplacer les personnages. J’étais contente de découvrir le film sur grand écran. J’étais très fière. » Laurine

« Au début je n’étais pas très content et motivé de participer à ce projet court métrage parce ce que je savais pas ce que c’était, mais après j’ai appris beaucoup de choses. Aurélia m’a appris comment filmer une scène. J’ai bien aimé la prise de sons. J’ai eu beaucoup de plaisir à voir notre travail sur le grand écran au cinéma, et j’étais très fier ! » Yoann

« J’ai bien aimé, surtout animer les personnages et prendre les photos. Et j’ai appris comment faire un film d’animation. J’aimerai en faire mon métier plus tard. » Jules

« J’ai bien aimé les voitures (surtout la Porsche) et faire de la prise de vue avec Aurélia. J’étais très contente de voir notre film au cinéma et ça faisait rire ! » Léonie

« C’est moi qui ai eu l’idée du scénario. J’ai aimé inventer l’histoire. Par contre j’ai pas trop aimé filmer. J’étais très content de voir nos personnages sur le grand écran et j’étais très fier. Aurélia m’a appris a déplacer les voitures doucement. » Nicolas

Mystère, Mystère… | 5 min | 2014

Alapa est intervenu dans le cadre des projets PLEAC (Plan Local d’Education Artistique et Culturelle) à l’école primaire Crozon de Roanne afin d’apprendre et de faire réaliser aux élèves un court métrage en stop motion (pâte à modeler & papiers découpés…) : « Mystère, mystère », court-métrage de cinq minutes réalisé par les classes de CP, CE1, CE2, CM1, CM2 et Clis de l’École primaire Crozon (Roanne) entre décembre et mars 201.

Déroulement

Les élèves avec leurs enseignants ont écrit le scénario en amont et Alapa est intervenu pour l’ensemble de la réalisation du court. Cinq journées bien remplies avec au programme : réalisation du storyboard, création des personnages et des décors, prises de vue puis enregistrement des voix, bruitages et chorale avec l’aide de Sabrina Duval (compositrice et musicienne). Le montage a ensuite été réalisé à l’atelier par nos soins.

Diffusion & remerciements

Les élèves ont été enchanté de découvrir la fabrication magique d’un film d’animation en stop motion, ils ont été très investis et très talentueux ! « Mystère, mystère » a été diffusé au festival « Ciné-Court animé » de Roanne en mars 2014. Bravo à tous les réalisateurs en herbe, à leur enseignants, merci à la mairie de Roanne, aux partenaires financiers, à Loïc Portier et à Sabrina Duval !

Le film

Making of & screen shots

Les bûches magiques | 5 min | 2014

Alapa est intervenu dans le cadre des projets PLEAC (Plan Local d’Education Artistique et Culturelle) à l’école primaire Jules Ferry de Roanne afin d’apprendre et de faire réaliser aux élèves un court métrage en stop motion (pâte à modeler & papiers découpés…) : « Les bottes magiques », court-métrage de cinq minutes réalisé par les classes de CP et CE1 de l’École primaire Jules-Ferry de Roanne entre décembre et mars 2014.

Déroulement

Les élèves avec leurs enseignants ont écrit le scénario en amont et Alapa est intervenu pour l’ensemble de la réalisation du court. Cinq journées bien remplies avec au programme : réalisation du storyboard, création des personnages et des décors, prises de vue puis enregistrement des voix, bruitages avec l’aide de Sabrina Duval (compositrice et musicienne). Le montage a ensuite été réalisé à l’atelier par nos soins.

Diffusion & remerciements

« Les bûches magiques » a été diffusé au festival « Ciné-Court animé » de Roanne en mars 2014. Bravo à tous les réalisateurs en herbe, à leur enseignants, merci à la mairie de Roanne, aux partenaires financiers, à Loïc Portier et à Sabrina Duval !

Le film

Making of & screen shots